C’est quoi des belettes ? Ce sont nos compagnons de routes, nos minous adorés même si l’un deux est un poisson. Disons que c’est un poisson-chat. Ce vendredi, Obulix (le poisson), Anarchie (la p’tite minette noire) et Romuald (le chat thérapeute blanc) ont découverts leur nouvelle maison à roue avec Julien et Moi : le K-Mix Trapyou.

La soirée a été intense en émotion. Nous avons attendu ce moment avec beaucoup d’impatience et énormément de craintes. Notre projet nous parait encore totalement fou et nous avions vraiment peur de l’accueil qu’allait faire nos amimaux à ce nouvel environnement. Bien que nous commencions déjà à apprécier la décision que nous avons prise il y a maintenant près d’un an, il n’était pas gagné d’avance que la rencontre se passe bien au vu de ce changement important et radical. Néanmoins, tout le long de ce projet, notre intuition nous a toujours guidé et il semblerait que nous ayons appris à faire la différence entre la guidance intuitive et la guidance mentale qui nous intéresse de moins en moins car induite par notre parcours enduit de cadre et de normes dont nous voulons nous séparer. Ce vendredi a été la rencontre entre les deux et cela n’a pas été dès plus simple à aborder.

D’une part, notre guidance intuitive était comme toujours depuis le départ, très juste et très aidante pour aider à fragiliser notre système de croyances fondées bien souvent sur des peurs puisque nous sortions volontairement de notre zone de confort. L’impact émotionnel de l’intégration du camion avec toute la petite famille a été vraiment très forte et quel bonheur nous avons eu à s’apercevoir qu’au bon matin, tout le monde avait finalement déjà commencé a prendre ses marques.

L’expérience intéressante qui en découle c’est que les peurs, construites sur des représentations et des projections des potentiels négatifs ou d’expériences antérieures engrammées comme néfastes, n’ont pas eu raison de notre intuition qui en tout instant nous a guidé. Ce n’est pas chose aisé que de suivre celle-ci puisqu’elle n’est pas nécessairement explicable. Comment expliquer à ses proches pourquoi nous faisons cela ? Comment s’expliquer entre nous qu’en fait non : il faut plutôt faire comme ça que comme ça pour que ça se passe bien ? La seule réponse bien tangible que nous ayons pu vérifier, c’est que lorsque l’on lâche prise sur ce que l’on croit maîtriser, les solutions viennent à nous et sont bien souvent juste. Ni trop peu, ni trop en quantité. Juste, juste. A côté de cela il est important aussi d’observer que le fait de pouvoir transmuter des peurs, participe à la fragilisation voir à la disparition de croyances qui sont pourtant présentes depuis des années pour quelques unes. Ainsi, la transmutation émotionnelle permet à la fois de gagner en clarté intellectuelle mais aussi de retrouver une sérénité physique accompagnée d’une puissance énergétique conséquente. Notre objectif avec ce projet était de nous ouvrir de nouvelles portes et nous bousculer tant dans nos habitudes que dans notre perception des choses et du monde. Il me semble que cela commence plutôt bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *