Jour 10 – Ce fut une journée très étrange aujourd’hui. Les énergies et les émotions se sont emmelés les pinceaux au détour de la visite de l’alignement de Carnac. Même un de ces menhir semble sage et lasse de voir passer tout ce monde… Pour éviter de faire la route au matin, j’ai pris la route pour les Sables d’olonne en Vendée. Cet endroit qui a protégé ma grand mère maternelle durant la deuxième guerre. Je viens d’arriver et ai trouvé un chouette endroit tout juste à côté de l’océan. A voir si je vais pouvoir y rester…
En tout cas, je crois que cette journée m’a appris qu’occuper les espaces suffisent pour en ressentir leurs énergies. Je n’ai ni besoin, ni l’ envie d’en visiter davantage. C’est une sacré croyance à laquelle je m’attaque la ! Faire des km pour ne rien visiter ou pas grand chose ! Un comble ! Sauf que ma recherche se situe sur un niveau différent. De la même façon, je m’aperçois que les plages ne m’attirent guère et que je préfère les cotes sauvages escarpées, plus brutes, avec plus de vivant. Tout comme je  comprend aussi peu à peu que réparer les blessures transgenerationnelles est indispensable pour se consacrer de façon pleine et entiere à Soi et sa mission de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *